Bar Hemingway

Le (plus petit) Bar le plus célèbre du monde doit son nom au journaliste-écrivain qui y avait ses habitudes.  Avec Colin Field, élu deux fois « meilleur Chef barman du Monde », il n’en fallait pas davantage pour que la légende continue… Chaque soir, les amateurs sont nombreux à espérer obtenir l’une des 25 places assises dans cette icône du genre, à l’aura d’un Club de membres. Fauteuils en cuir capitonnés, bibliothèque, photos et vieille machine à écrire, pas de musique pour favoriser les échanges… l’alchimie des lieux est indescriptible : il faut être venu au moins une fois dans sa vie pour comprendre.

Prendre un verre 18h00 - 02h00, sans réservation
Le mot du Chef Barman

Colin Field

« Un cocktail se boit trois fois, une fois avec les yeux, une fois avec le nez, et finalement avec le palais ».

Élu deux fois « meilleur Chef barman du monde », ce passionné et grand voyageur suscite la curiosité et l’admiration au-delà des frontières.

Tant pour sa carte de cocktails exécutés dans les règles de l’art que pour les mille anecdotes qu’il partage.

Sur les illustres personnalités qui ont participé à la légende de l’hôtel comme sur les situations dont il a pu être le témoin en 25 ans de carrière ici. Un personnage à lui seul. Un incontournable de la carte ? Le Serendipity.

Pour la petite histoire...

Démesure

Un trophée de chasse, une collection d’écussons de la police américaine, un paquet de cigarettes encadré, des petits mots laissés sur des sous-bocks et un grammophone…

Ce bar de poche à l’ambiance d’un club de gentlemen a tout du cabinet de curiosités et du repère d’initiés.

On comprend aisément ce qui a pu séduire Ernest Hemingway qui en a fait son lieu de prédilection et d’inspiration pour ses romans.

La légende veut que l’écrivain y ait même fêté la victoire de Paris face aux allemands en enchaînant 51 Martiny Dry d’affilée. Un pèlerinage !